Paul Desveaux

LULU

de Frank Wedekind

Création le 08 novembre 2017 au CDN de Rouen. 

ACCOMPAGNÉ PAR LA GESTION DES SPECTACLES

 

FICHE ARTISTE

 

En mai 2013, je dirigeai un stage autour de « Lulu » de Frank Wedekind chez Clément Hervieu-Léger, dans cette nouvelle salle de répétition au milieu de la Haute-Normandie. Un lieu propice à l’expérience…
Douze ans auparavant, j’avais mis en scène « l’Eveil du Printemps », et je souhaitais me confronter à nouveau au prodige et sulfureux dramaturge allemand.
Mais avant de m’engager dans la production de la pièce, je voulais travailler sur le texte, l’entendre résonner, savoir comment le verbe sonnait… Et engranger des notes, des impressions sur cette œuvre si complexe.

Wedekind est tout sauf un auteur classique. Il fait bien sûr partie du répertoire européen au même titre qu’un Tchekhov mais il est surtout l’instigateur d’une écriture contemporaine ; et au delà, il est l’écrivain de la tragédie moderne par la violence des propos, le comique des situations confronté à la brutalité des êtres, le phrasé si particulier et si musical des dialogues et des monologues… Ici le drame n’existe pas, il n’ a que du tragique dans ce qu’il a de plus sublime et de plus grotesque.

Nous étions donc mon assistante, ma chorégraphe et les comédiens dans cette très belle salle qui était juste au dessus des box pour les chevaux. En mai, c’est la période des saillies. Et pendant que nous travaillions sur le texte de Wedekind, nous entendions les chevaux s’accoupler, souffler et donner des coups de sabots. Ce fut une expérience passionnante car face au côté charnel du texte venait se superposer une animalité à l’état pur.

J’ai été fasciné par cette confrontation. Avec ma chorégraphe nous avons travaillé sur des corps débridés, de la sueur… Les comédiens se sont nourris du bruit des bêtes et le texte n’en n’était que plus fort. Il y avait ici les prémices d’un ancien cirque : celui où les hommes se confrontaient aux animaux. Et nous retrouvions ainsi une sensation chère à Wedekind, lui qui avait été directeur d’un barnum.

Car comme le propose le prologue de « L’esprit de la terre », il s’agit bien d’un cirque où évoluent des êtres humains à l’image d’un petit monde :

« Entrez dans la ménagerie
Messieurs les fiers à bras, mesdames les mutines Pour voir d’un ardent plaisir et d’un effroi glacial La créature sans âme
Dompté par le génie humain.
Entrez, la représentation commence ! —
Deux adultes payants, un enfant gratuit. »

C’est ainsi que ‘ai décidé de mettre en scène cette œuvre tragique et baroque qui n’est pas sans rappeler « Lola Montès » de Max Ophüls ou les descriptions perverses de Buñuel ou encore la grandeur blessée et décadente d’un film de Visconti.

  • LULU

    PAUL DESVEAUX • Création les 8, 9 novembre 2017 au Centre Dramatique National Normandie-Rouen

  • LULU

    PAUL DESVEAUX • Les 14, 15 novembre 2017 au Tangram – SN Evreux

  • LULU

    PAUL DESVEAUX • Les 21 et 22 novembre 2017 au Volcan – SN du Havre

  • LULU

    PAUL DESVEAUX • Le 28 novembre 2017 à MA – SN de Montbéliard

  • LULU

    PAUL DESVEAUX • Les 5, 6, 7 décembre 2017 au CDN De limoges

  • LULU

    PAUL DESVEAUX • Du 10 au 19 janvier 2018 au Théâtre 71- SN de Malakoff

 

 

LULU

3h20 avec entracte
Spectacle recommandé à partir de 15 ans

Tragédie de Frank Wedekind,
en deux parties.
L’Esprit de la terre (1913), traduction Ruth Orthmann et Éloi Recoing et La Boîte de Pandore (1913), traduction Philippe Ivernel. Textes intégraux publiés dans le volume Théâtre Complet, tome II, Lulu, versions intégrales © éditions théâtrales, 1997.

Mise en scène, scénographie :
Paul Desveaux
Assistanat à la mise en scène :
Amaya Lainez

avec :
Antoine Berry-Roger,
Serge Biavan,
Ninon Brétécher,
Fabrice Cals,
Anne Cressent,
Daniel Delabesse,
Andréas Goupil,
Thomas Harel,
Jonas Leclère,
Alain Payen,
Baptiste Roussillon
Michaël Felberbaum,
guitare
David Grébil, batterie/percussions
Vincent Lafont, synthé/claviers

Photos :
Christophe Raynaud de Lage
Musique :
Vincent Artaud
Chorégraphie :
Cécile Loyer
Lumières :
Laurent Schneegans
Création des pantins :
Einat Landais
Création costumes :
Alexia Crisp-Jones
Assistante costumes :
Irène Bernaud
Stagiaires costumes :
Louise Virecoulon
et Marion Vanessche

Régie générale et plateau :
Pierre-Yves Leborgne
Régie son :
Johan Allanic
Régie lumière :
François Maillot
Habilleuse :
Emmanuelle Thiebault
Maquilleuse :
Judith Scotto
Stagiaire du Conservatoire à Rayonnement Régional de Rouen :
Inès Chouquet
Construction du décor :
Atelier Artom

MENTIONS DE PRODUCTION

Production :
Compagnie de la Vallée / L’héliotrope
Coproduction :
Centre Dramatique National de Normandie-Rouen,
Le Tangram — Scène nationale Evreux-Louviers,
Théâtre de l’Union — Centre Dramatique National du Limousin,
Le Volcan — Scène nationale du Havre
Avec le soutien de :
l’Adami et de la Spedidam
Avec la participation artistique du Studio D’Asnières-ESCA
La compagnie de la Vallée/ L’héliotrope est une compagnie conventionnée par la DRAC et la Région Normandie, et Paul Desveaux est associé au Tangram, Scène Nationale Evreux-Louviers.

LIENS ET TELECHARGEMENTS
EXTRAITS DE PRESSE

La mise en scène de Paul Desveaux révèle toute la complexité de Lulu dont on ne sait si on doit l’aimer ou détester. Elle peint également une humanité, la soif de vivre de ces personnages, enfermés dans leur solitude, la tristesse de la condition humaine. La séquence du bal est remarquable et bouleversante parce qu’elle annonce un basculement de l’histoire.

Lulu est un beau grand numéro d’équilibre, entre des propos légers et une histoire tragique, entre la brutalité des sentiments et la fragilité des personnages, entre une tragédie et un vaudeville. A ne pas manquer !

RELIKTO, novembre 2017

 

Magnifiée par Paul Desveaux, l’héroïne sulfureuse de Frank Wedekind interroge les rapports de pouvoir homme-femme.

Libération, Guillaume Tion, 16 Novembre 2017

AUTRES SPECTACLES
CONTACTS

Diffusion : JESSICA RÉGNIER

+33 (0) 6 67 76 07 25

j.regnier@lagds.fr

Presse : Olivier Saksik 

+33 (0) 6 73 80 99 23 

olivier@elektronlibre.net

Production : Véronique Felenbock  

+33 (0) 6 61 78 24 16 

veronique.felenbok@yahoo.fr