JEANNE LAZAR

VIE DE VOYOU

Librement inspiré de la vie de Rédoine Faïd

 

ACCOMPAGNÉE PAR LA GESTION DES SPECTACLES

 

FICHE ARTISTE

Après JAMAIS JE NE VIEILLIRAI, qui donne la parole à Guillaume Dustan et Nelly Arcan, Jeanne Lazar crée VIE DE VOYOU, librement inspiré de l’affaire Rédoine Faid. 

Né dans les Hauts-de-France en 1972, Rédoine Faïd commet ses premiers braquages dans les années 1990. Il se spécialise dans les banques, les sociétés informatiques et l’attaque de fourgons blindés. Arrêté en 1998, il passe dix ans en prison. À sa sortie, il publie un livre racontant son histoire et écume les plateaux télé affirmant qu’il regrette. Soupçonné d’avoir participé à un casse qui a coûté la vie d’une policière, il retourne en prison. Le 1er juillet 2018, il s’évade en hélicoptère. Qualifiée « d’évasion du siècle », cette affaire sera au centre de l’attention médiatique pendant plusieurs semaines.

Vie de voyou retrace et revisite l’affaire Rédoine Faïd parallèlement à l’histoire politique et judiciaire des dix dernières années : les années Sarkozy, les lois sécuritaires. C’est une libre adaptation documentée qui met en scène cinq protagonistes: le braqueur, l’avocate, un policier, la juge et le chef de la rédaction. Ils sont pris dans cette histoire, piégés dans leur fonction. L’espace est une salle de rédaction, un plateau de télévision où l’histoire s’écrit en direct accompagnée par la musique de Bach jouée à l’orgue.

Preloader
  • VIE DE VOYOU

    JEANNE LAZAR • du 4 au 6 octobre 2021 à 20h00 et le 7 octobre 2021 à 18h30 • Le Phénix / SN Valenciennes

  • VIE DE VOYOU

    JEANNE LAZAR • Le 7 janvier 2022 • La Maison Folie – Lille

  • VIE DE VOYOU

    JEANNE LAZAR • Le 12 janvier 2022 • La Maison de la Culture d’Amiens

VIE DE VOYOU

librement inspiré de l’affaire Rédoine Faïd

CRÉATION 2021/2022

Conception, écriture et mise en scène
Jeanne Lazar

Avec :
Halory Goerger,
Marie Levy,
Élizabeth Mazev,
Barthélémy Meridjen
et Morgane Vallée.

Orgue :
François Guyot
Son :
Anouk Audart
Lumière :
Clarisse Bernez-Cambot Labarta
Scénographie :
Anouk Maugein
Collaboration Artistique :
Garance Bonotto
Régie Générale :
Louisa Mercier

MENTION DE PRODUCTION

La nouvelle création de Jeanne LAZAR est accompagnée dans le cadre du CAMPUS du pôle européen de création, le phénix scène nationale Valenciennes, avec le soutien spécifique de Valenciennes Métropole, du conseil régional Hauts-de-France et du Ministère de la Culture et de la Communication.

Production Il faut toujours finir ce qu’on a commencé

Coproductions : le phénix scène nationale Valenciennes pôle européen de création, Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production, La Manekine, Scène intermédiaire des Hauts-de-France, Pays d’Oise et d’Halatte, Le Manège Maubeuge – Scène nationale transfrontalière, Maison Folie – Lille

Avec le soutien de la DRAC et de la Région Hauts de France ; ainsi que du Fonds d’Insertion pour Jeunes Comédiens de l’ESAD – PSPBB et avec le soutien de France Relance.

Les dialogues tenus par l’avocate sont issus d’un article du Nouvel Obs écrit par Elsa Vigoureux et paru le 27 février 2020.

Remerciement
à Constance Debré pour son article Love me tender et ses interviews.
à La Rose des Vents Scène nationale Lille Métropole, Villeneuve d’Ascq.

LIENS ET TELECHARGEMENTS
AUTRES SPECTACLES
CONTACTS

JESSICA RÉGNIER

+33 (0) 6 67 76 07 25

j.regnier@lagds.fr

Pauline Roybon