Vladimir Steyaert

CODEBREAKERS

de VLADIMIR STEYAERT

Création 2019-2020
ACCOMPAGNÉ PAR LA GESTION DES SPECTACLES

 

FICHE ARTISTE

Mon envie de créer ce spectacle remonte à ma découverte de la vie d’Alan Turing, scientifique britannique injustement méconnu du grand public.

 

Alan Turing est un mathématicien qui, bien qu’antimilitariste, a été engagé par l’armée britannique pour percer les secrets de la Machine Enigma, utilisée par les nazis pour crypter toutes leurs communications. Il invente alors une machine, la «Bombe de Turing», qui réussit à casser ce code secret. A la fin de la guerre, ce projet étant classé Top Secret, Turing ne reçoit aucune reconnaissance officielle et continue de mener ses recherches sur les ordinateurs dans le plus grand anonymat. De plus, il est homosexuel ce qui est considéré à l’époque comme un crime en Angleterre. Il est condamné pour « Indécence manifeste » en 1952 à la castration chimique. Il se suicide en 1954 après avoir croqué dans une pomme imbibée de cyanure, comme dans son film préféré, Blanche-Neige et les Sept nains de Walt Disney.

 

De cette vie romanesque, je souhaite mettre en avant le côté «casseur de codes» d’Alan Turing – ces codes étant aussi bien cryptologiques, scientifiques que moraux – croiser sa vie avec celle d’autres personnes qui, à leur époque et dans leurs domaines respectifs, apparaissent selon moi comme des briseurs de codes. Trois autres destins seront traités dans ce spectacle : Giordano Bruno, Camille Claudel et Chelsea Manning.

 

Giordano Bruno est un « révolutionnaire du savoir ». A la Renaissance, il s’est épris des thèses de Copernic sur l’héliocentrisme et les a défendues face à la doctrine de l’Eglise. Jugé par l’Eglise lors d’un procès fleuve (8 ans !), il refuse de se rétracter ce qui le conduit à être condamné par l’Inquisition au bûcher en 1600. Ironie de l’histoire, Giordano Bruno a une postérité toute relative car c’est Galilée qui, reprenant les mêmes thèses quelques années plus tard, a été retenu par l’imaginaire collectif comme le contradicteur des thèses obscurantistes du Clergé alors que, contrairement à Giordano Bruno, il a fini par renier sa pensée lors de son procès face à l’Inquisition.

La foule des aveugles ne vaut pas un seul voyant, non plus que la foule des sots ne peut égaler un sage.
Giordano Bruno, Le banquet des cendres, 1584

 

Camille Claudel est une sculptrice française, élève et maitresse de Rodin, qui a fait face durant sa vie au poids de sa famille dans une société sexiste. Elle n’a ainsi obtenu que peu de reconnaissance de son oeuvre durant sa vie car elle dérangeait le monde de l’art du fait de son sexe. Sa famille, et notamment son frère Paul, ne supportant pas son mode de vie « inadapté » pour une femme de la fin du XIXème et du début XXème siècle, la fait interner de force en asile psychiatrique durant 30 années où elle finira par mourir de faim en 1943.

Ma vie : Un roman, même une épopée. il faudrait bien Homère pour la raconter. Je vis dans un monde si curieux, si étrange… Du rêve que fut ma vie, ceci est le cauchemar.
Camille Claudel, 24mai 1934, asile de Montfavet

 

Chelsea Manning sera la figure contemporaine de cette pièce. Elle est emblématique des « lanceurs d’alertes» actuels. Née de sexe masculin sous le prénom de Bradley, elle débute une carrière militaire lorsqu’en 2010, elle transmet à Wikileaks des documents militaires secrets. Elle est alors condamnée pour espionnage à 35 années de prison où elle est confinée à l’isolement total. Elle décide alors de changer de sexe pour devenir Chelsea Manning. Durant sa détention, elle tente de se suicider à plusieurs reprises. Barck Obama finit par commuer sa peine en Janvier 2017. Sa libération est prévue pour Mai 2017.

Quand j’ai choisi de divulguer des informations classifiées, je l’ai fait par amour pour mon pays et par sens du devoir envers les autres. Si vous refusez ma demande de grâce, je purgerai ma peine en sachant que parfois vous devez payer un lourd tribut pour vivre dans une société libre.
Chelsea Manning à Barack Obama, le 21 août 2013

 

Je veux créer des croisements entre ces quatre histoires afin de n’en faire qu’une seule. Ainsi, la chronologie de la pièce sera celle d’une vie humaine, de la naissance jusqu’à la mort, comme si ces quatre personnalités ne formaient qu’une seule et même histoire universelle.

Codebreakers sera une pièce sur l’héritage collectif, la reconnaissance, la sexualité entravée, ou encore, sur l’enfermement, qui tentera de répondre à cette question:
comment la société considère-t-elle ses visionnaires et en quoi ces destins racontent-ils quelque chose de l’époque dans laquelle nous vivons ?

 

  • CODEBREAKERS

    VLADIMIR STEYAERT • Sortie de Résidence Chartreuse de Villeneuve les Avignon le samedi 15 décembre 2018 à 16h30

  • CODEBREAKERS

    VLADIMIR STEYAERT • Création début Octobre 2019 au Théâtre National Wallonie-Bruxelles

CODEBREAKERS

Création 2019-20

Ecriture et mise en scène
Vladimir Steyaert

Avec :
Maïanne Barthès :
Camille Claudel
Christophe Brault :
Giordano Bruno
Vincent Hennebicq :
Alan Turing
François Sauveur :
Bradley/Chelsea Manning

Scénographie
Rudy Sabounghi
Lumières
Yann Loric
Création vidéo
Giacinto Caponio

Création sonore
Jean-Christophe Murat
et Anthony Gonçalves (Collectif 6am)

Univers informatique
Camille Sanchez

Recherches dramaturgiques
Charles-Eric Petit

MENTIONS DE PRODUCTION

Production

Compagnie Vladimir Steyaert

 

Coproduction

Théâtre National Wallonie-Bruxelles … (en cours)

LIENS ET TELECHARGEMENTS
CONTACTS

OLIVIA BUSSY

+33(0)6 71 72 77 71

contact@lagds.fr