LAZARE – VITA NOVA

SOMBRE RIVIÈRE

DE LAZARE

Création mars 2017, TNS, Strasbourg 
ACCOMPAGNÉ PAR LA GESTION DES SPECTACLES

 

FICHE ARTISTE

 

Dès mon adolescence à Bagneux, dans les Hauts-de-Seine, où j’ai grandi, j’ai commencé à me mettre en jeu par l’improvisation. Mise en jeu intempestive de la langue, en public, cet exercice a greffé quelque chose en moi, dans ma construction et celle de mon écriture car elle m’a permis de vivre le monde, sans avoir la culture de la culture.

Aujourd’hui, mon écriture vient d’improvisations, du surgissement de rêves, de la rencontre de personnes. Je croise des personnages dans la vie réelle, ensuite je les rêve ou alors c’est l’inverse. Ma langue est faite du mouvement même de leur vie. Le langage est souvent le captif de lieux communs que nous élaborons à notre insu. La parole s’est propagée jusqu’à définir des mondes en nous, et nous devons nous battre contre les sentences ou affirmations absolues. Mon désir est de trouver un équilibre entre un langage quotidien, une prose plus élaborée et une écriture poétique très ouverte. Que tout cela ne se juxtapose pas, mais se mélange.

Ainsi, le fourmillement du monde est-il présent et concret sur le plateau. C’est une langue pour les acteurs. Elle part du corps. Celui qui porte la parole doit dire quelque chose au-delà de ce qu’il profère. Ce qui me demande d’accepter entièrement l’acteur, sa personnalité, et de travailler avec. Je cherche à questionner le présent, mon présent, notre présent, afin qu’il ne se sépare jamais de ce qui fut mon histoire, notre histoire. Je ne cesse d’interroger le passé pour mieux comprendre aujourd’hui et ébranler les croyances.

J’écris contre l’oubli de tout un pan de l’histoire de France, je veux raconter ces récits manquants et j’essaie de rendre poétique la langue orale de ceux qui ne maîtrisent pas la langue savante, de ceux des marges d’une société cabossée. J’aspire à un théâtre qui converse avec le monde, décloisonne l’imaginaire et ouvre à tous l’accès à d’autres représentations de soi-même. L’acte poétique dans lequel je mets tout mon entêtement amoureux doit pouvoir converser avec ceux qui ont les poings serrés et porter en lui une vitalité joyeuse et libératrice, car je crois que nous pouvons nous inventer et nous réinventer, ne pas rester prisonniers des stigmates et des fatalités inscrites par ceux qui nous ont précédés.

Dans Sombre Rivière, c’est dans la musique et le chant que nous vous entraînerons. À partir de conversation téléphonique après les attentats de novembre 2015, l’une avec ma mère, l’autre avec un ami dramaturge j’ai écrit Sombre Rivière pour dire tout à la fois la violence trop actuelle du monde et la force des songes.

Lazare

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • Du 14 au 25 mars 2017 CREATION, TNS, Strasbourg

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • Du mercredi 29 mars au jeudi 6 avril 2017 • au Nouveau Théâtre de Montreuil •  MC93 — Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • Le 28 avril 2017 Liberté – Scène nationale, Toulon

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • 30/11/2017 et 01/12/2017 • Comédie de Valence

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • 7 au 9 décembre 2017 • Grand T à Nantes

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • du 13 au 15 décembre 2017 • MC2 à Grenoble

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • le 21 décembre 2017 • Théâtre des Salins à Martigues

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • les 2 et 3 octobre 2018 • à la Comédie de Caen

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • du 7 au 9 novembre 2018 – 20h • à la Comédie de Saint-Etienne

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • les 14 (20h30) et 15 (19h) novembre 2018 • aux Treize Arches

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • les 21 et 22 novembre 2018 • 19h30 • à la MC2 Grenoble

  • SOMBRE RIVIÈRE

    LAZARE • du 28 novembre au 30 décembre 2018 • au Théâtre du Rond-Point à Paris

SOMBRE RIVIÈRE

1H50

Texte et mise en scène
Lazare
Collaboration artistique
Anne Baudoux
et Marion Faure

Avec
Anne Baudoux
Laurie Bellanca
Ludmilla Dabo
Julie Héga
Louis Jeffroy
Olivier Leite
Mourad Musset
Veronika Soboljevski
Julien Villa

Crédit photos
Jean-Louis Fernandez

Lumières
Christian Dubet
Scénographie
Olivier Brichet
en collaboration avec
Daniel Jeanneteau
Costumes
Marie-Cécile Viault
Son
Jonathan Reig
Vidéo
Lazare et Romain Tanguy
Chef opérateur
Robin Fresson
Direction de chœur
Samuel Boré
Assistanat général
Marion Faure
Assistanat musical
Laurie Bellanca

MENTIONS DE PRODUCTION

Production
Théâtre National de Strasbourg / Vita Nova

Coproduction
Le Liberté, scène nationale de Toulon / MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis / Le Grand T – Nantes

Avec le soutien 
du Canal 93 et de La Colline – théâtre national pour les résidences de création

EXTRAITS DE PRESSE

Au Théâtre national de Strasbourg où il est artiste associé, Lazare crée « Sombre rivière ». Une pièce ? Bien plus que cela. Servie par une équipe phénoménale, une œuvre accomplie où la musique, la danse et la profération rivalisent de complicité. Un éblouissant spectacle-somme.
MEDIAPART

Une création chavirante, où l’auteur-metteur en scène Lazare et sa bande nous entraînent, au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, dans la musique et le chant. Quand l’angoisse face la folie du monde fait place à l’espoir…
Télérama

LIENS ET TELECHARGEMENTS
DOSSIER SPECTACLE

 

REVUE DE PRESSE

 

 

CONTACTS

OLIVIA BUSSY

+33(0)6 71 72 77 71

contact@lagds.fr

AUTRES SPECTACLES