HÉLÈNE SOULIÉ

MADAM

Manuel d’Auto Défense à Méditer

Création 2017 – 2020

Création et territoires

ACCOMPAGNÉE PAR LA GESTION DES SPECTACLES

 

FICHE ARTISTE

MADAM – Manuel d’Auto Défense À Méditer est un projet artistique anthropologique queer mené par Hélène Soulié.

MADAM est une cartographie actuelle des territoires féminins : créé par et pour l’itinérance, le manuel est un manifeste en faveur de l’égalité et de la diversité. Un voyage en 6 épisodes entre création, écriture, recherche, éducation et territoires.

A entrées multiples, le manuel constitué de 6 chapitres est aux croisements d’un récit de vie, d’un langage poétique, d’un geste artistique, d’une parole scientifique, et d’une parole publique.

MADAM c’est 6 rencontres de groupes de femmes sur un territoire donné, 6 commandes de texte à 6 autrices (Marine Bachelot N’Guyen, Magali Mougel, Solenn Denis, Claudine Galéa, Marie Dilasser, Mariette Navarro), 6 actrices, 6 expertes (scientifiques, philosophes, sociologues), 1 sociologue – anthropologue, et 1 metteuse en scène, qui s’associent pour créer une cartographie renouvelée des territoires féminins, rendre compte et poétiser les réponses et les actions menées par les femmes, aujourd’hui, dans l’espace public, et apporter des points de vues émancipateurs.

Lorsque les 6 chapitres seront constitués, MADAM – l’intégrale sera présentée en public. Une édition du manuel composée d’extraits des textes des autrices, et de ceux des expertes sera également réalisée. Hélène Soulié y relatera l’ensemble de l’aventure parcourue, livrant à toutes et à tous, son Manuel d’Auto Défense À Méditer.

Aussi, les 6 petites formes créées pourront être présentées en tous lieux, en solo, duo, trio…

EN RECHERCHE DE PRODUCTIONS
Saison 2019-2020 :

MADAM#4 • JE PRÉFÈRE ÊTRE UN CYBORG QU’UNE DÉESSE.
PiratEs du net

MADAM#5 • QUELQUE CHOSE QUI VAUT MIEUX QUE SOI.
FemmEs marins

MADAM#6 • ET J’AI SUIVI LE VENT…
BikEuses

MADA- L’INTÉGRALE

EN DIFFUSION

Saisons 2018 – 2019 – 2020

MADAM#1 • EST-CE QUE TU CROIS QUE JE DOIVE M’EXCUSER QUAND IL Y A DES ATTENTATS ? 
FemmEs musulmanes

MADAM#2 • FAIRE LE MUR
Ou comment faire le mur sans passer la nuit au poste ?
Gra Euses

MADAM#3 • SCOREUSE
Parce que tu ne peux que perdre si tu n’as rien à gagner.
SportivEs 

MADAM – présentation des chapitres :

MADAM#1

MADAM#1

Est-ce que tu crois que je doive m’excuser quand il y a des attentats ?

Rennes / 

Rencontre sur le territoire avec les féministes musulmanes de l’association Al Houda.

Alors que les médias les dépeignent souvent comme soumises et aliénées, faire entendre la parole sensible et politique des femmes musulmanes, est précieux et nécessaire. D’autant plus dans le contexte post-attentats de 2015, ou après un été 2016 sur fonds de polémique sur le burkini.  Que raconte cet acharnement ? Face à la montée du racisme et de l’islamophobie, que disent et que font les femmes musulmanes ? Quelles stratégies de résistance et d’action élaborent-elles?

Un premier chapitre de MADAM sur un sujet sensible, fort, constitué d’une performance, d’une conférence menée par une sociologue, et d’un débat public

Création le 3 juin 2017 à l’atelier du vent – Rennes
Reprise : le 5 décembre 2017 – Le périscope – Nîmes

MADAM#2

MADAM#2

FAIRE LE MUR
Ou comment faire le mur sans passer la nuit au poste ?

Nîmes /

Rencontre sur le territoire avec les graffeuses Débit de Beau, Myss terre, Mademoiselle Maurice, et l’association Das Storm.

 Les cultures urbaines renvoient souvent une image grossie de la société à laquelle elles réagissent. Les femmes qui s’inscrivent dans cette mouvance livrent les mêmes combats qu’ailleurs : sexisme, milieux fermés, plafonds de verre, difficulté à conjuguer vie familiale et artistique ou professionnelle… Nous interrogerons l’apparence très genrée des cultures urbaines, et les stratégies des artistes femmes dans un milieu reconnu pour son sexisme. 

Création le 20 octobre 2018 au Périscope – Nîmes
Reprise décentralisée dans le département du Gard.

MADAM#3

MADAM#3

SCOREUSE
Parce que tu ne peux que perdre si tu n’as rien à gagner.

MADAM – Manuel d’Auto Défense À Méditer est un acte artistique anthropologique queer, initié par la metteuse en scène Hélène Soulié.

MADAM est un projet au croisement des sciences sociales et du théâtre, du territoire et de l’écriture. Le manuel, au fil des chapitres, dessine une cartographie actuelle des territoires féminins, visibilise les femmes dans l’espace social, public et politique, et révèle leurs stratégies et capacité d’empowerment.

Pour constituer le 3ème chapitre du manuel, nous sommes allées à la rencontre de sportives de haut niveau, de championnes…

 “J’ai eu envie de rencontrer les joueuses de ce club, parce que, paradoxalement, tout semble m’éloigner du terrain de basket: plutôt petite, intello, pétrie de souvenirs douloureux des activités sportives, j’ai toujours eu plutôt tendance à m’intéresser à celles et ceux qui perdent plutôt qu’aux gagnant.e.s. Or, voici des femmes dont le métier même est de gagner ! Voilà de quoi me déstabiliser et me passionner ! C’est cette question, concrète et symbolique, de la victoire que j’aimerais explorer à leur contact : ce que ça transforme, physiquement et socialement, et le prix à payer en retour.”   Mariette Navarro

Création 1er Février 2019 à 20H • Théâtre Jacques Cœur • Lattes

Remerciements
Hélène Soulié remercie les joueuses du BLMA, et leur coatch,
pour le temps qu’il et elles nous ont accordé sur leur terrain…

Durée 1h20
(performance 40’ + débat avec une experte 20’ + débat public 20’)

MADAM#4

MADAM#4

Je préfère être un cyborg qu’une déesse – titre provisoire

Paris /

Rencontre sur le territoire avec Le collectif Georgette Sand, Laure Salmona (fondatrice du Collectif féministe contre le cyber harcèlement), et Carol Galand qui a lancé le mouvement #Metoo / Paris

Ces derniers mois ont été marqué par plusieurs combats “digitaux” pour les droits des femmes qui ont fait la une et ont porté leurs fruits, soufflant un vent de renouveau féministe sur la toile. À l’origine de ces mouvements, on ne trouve non pas des organisations féministes rompues aux techniques de mobilisation mais de nouveaux collectifs comme les Georgette Sand ou de simples citoyennes et citoyens qui ont voulu agir d’eux-mêmes au lieu de simplement s’indigner d’une situation sur les réseaux sociaux. Et chacun.e. a su utiliser tous les outils à sa disposition – Facebook, Twitter, Change.org, Tumblr – pour porter des messages crédibles et fédérateurs en faveur des droits des femmes. Qui sont les cyberféministes ? Comment utilisent-elles la toile ? Quelles stratégies mettent-elles en place ? Et quels sont les impacts de leurs actions ? Quelle parole libèrent-elles ?

En cours de production 2019-2020

MADAM#5

MADAM#5

QUELQUE CHOSE QUI VAUT MIEUX QUE SOI

Rencontre sur les territoires portuaires avec les femmes matelots, et capitaines.

J’ai une histoire d’inconnu avec la mer. Mon grand-père maternel était mécanicien dans la soute de cargos de marchandises. Un jour de 1950, lors de son dernier voyage, le cargo sur lequel il naviguait a disparu avec tout l’équipage au large des Baléares. La mer les aurait avalés ? C’est ce qu’a fait croire la presse à l’époque. Ce n’est pas sûr mais il est impossible, à ce jour, de connaître la vérité, le dossier de l’affaire a été classé Secret Défense.

J’ai toujours aimé la mer. Une attirance, un trouble non dénué d’angoisse, lorsqu’en voilier, un jour, je me suis baignée dans le grand large, la mer y était noire. L’angoisse vient lorsque je ne vois pas le fond. Le fond des choses ?

Il y a quelques années, de passage à Lorient, j’ai découvert Anita Conti, première océanographe, femme embarquée sur les chaluts de pêche, grande observatrice des océans, photographe, journaliste, auteure de plusieurs livres sur ses expériences d’arpenteuse des mers. C’est à elle que j’emprunte le titre provisoire de ma participation à l’aventure initiée par Madam, «Quelque chose qui vaut mieux que soi», pour laquelle j’ai choisi de rencontrer des femmes marins.

Anita Conti disait ces mots à propos de son aventure maritime, mais on pourrait le dire de tout embarquement artistique. Le désir nous y conduit, sans savoir d’avance ce qu’on va rencontrer en route. Du moins, c’est ce que m’arrive quand j’écris et c’est ce que j’aime.

C. Galea

en cours de production 2019-2020

MADAM#6

MADAM#6

Et j’ai suivi le vent…

Paris /

Rencontre sur le territoire avec les femmes de l’association Toutes en moto. 

L’association Toutes En moto a été créée en janvier 2010 pour célébrer la journée internationale des Droits des femmes, pour transmettre l’image d’une femme qui conduit sa vie, libre, indépendante, affranchie des conventions… Une femme d’aujourd’hui, tout simplement !

Alors que certains pays interdisent encore aux femmes de se déplacer librement et que d’autres remettent régulièrement en cause ce droit fondamental qu’est la mobilité, qui sont ces femmes qui se déplacent en moto ? La moto : un vecteur d’anticonformisme et d’émancipation ? Un synonyme de solidarité, de rencontres et de reconnaissance de l’autre comme son égal ? Quand est-il du côté des femmes ?

Les femmes en moto font-elles évoluer l’image de la femme ? 

en cours de production 2019-2020

 

  • MADAM

    HELENE SOULIÉ •  MADAM #1 • Est-ce que tu crois que je doive m’excuser quand il y a des attentats ? • 13/05/18 “Rennes au pluriel” à l’Opéra de Rennes

  • MADAM

    HELENE SOULIÉ •  MADAM #1 •  Est-ce que tu crois que je doive m’excuser quand il y a des attentats ? • 11 juillet à 14h30 • 11 – Gilgamesh/Belleville AVIGNON

  • MADAM

    MADAM #2 • Faire le mur. Ou Comment faire le mur sans passer la nuit au poste ? • le 16 septembre 2018 à 11h lecture du chapitre 2 de MADAM avec Hélène Soulié et l’autrice Marie Dilasser à la SACD (11 bis rue Ballu, 9eAr.) dans le cadre de l’Apéro Matrimoine.

  • MADAM

    HELENE SOULIÉ •  MADAM #2 • Faire le mur. Ou Comment faire le mur sans passer la nuit au poste ? • Création le 20 octobre 2018 – Périscope – Nîmes • 14h45 Place David – Quartier Pissevin à Nîmes • 18h30 Carré d’Art à Nîmes

  • MADAM

    HELENE SOULIÉ •  MADAM #1 •  Est-ce que tu crois que je doive m’excuser quand il y a des attentats ? • Aquarium, Paris, le 10 novembre 2018, 20h  

  • MADAM

    HELENE SOULIÉ •  MADAM #3 • SCOREUSE  – Parce que tu ne peux que perdre si tu n’as rien à gagner. • Création 1er février 2019 – Théâtre Jacques Coeur – Lattes

  • MADAM

    HELENE SOULIÉ •  MADAM #2 • Faire le mur. Ou Comment faire le mur sans passer la nuit au poste ? • 08 mars 2019 • Le Sillon (Clermont L’Hérault)

  • MADAM

    HELENE SOULIÉ • MADAM#4  Je préfère être un cyborg qu’une déesse

  • MADAM

    HELENE SOULIÉ • MADAM#5 Quelque chose qui vaut mieux que soi (titre provisoire) • Création décembre 2019 (en cours)

  • MADAM

    HELENE SOULIÉ •  MADAM #6 • Et j’ai suivi le vent… (titre provisoire) • Création janvier 2020 (en cours)

 

 

MADAM

Manuel D’auto Défense À Méditer

90 Minutes
Performance 30’
+ intervention 30’
+ débat public 30’

Conception & mise en scène
HÉLÈNE SOULIÉ

Autrices associées
MARINE BACHELOT N’GUYEN,
MARIE DILASSER,
MARIETTE NAVARRO,
SOLENN DENIS,
MAGALI MOUGEL,
CLAUDINE GALÉA
Actrices associées 
LENKA LUPTAKOVA,
MOUNYA BOUDIAF,
JULIETTE PLUMECOQ-MECH,
CLAIRE ENGEL,
THALIA OTMANNETELBA,
MARION COUTAREL
Sociologue associée
Loréna Favier
Chercheuses invitées
Hanane Karimi,
Eloise Bouton,
Eliane Viennot…
Vidéastes 
Maïa Fastinger
Marie Clauzade
MADAM#1

EST-CE QUE TU CROIS QUE JE DOIVE M’EXCUSER QUAND IL Y A DES ATTENTATS ?

Durée 1h15

Conception, texte vidéo & mise en scène
HÉLÈNE SOULIÉ
Texte
MARINE BACHELOT N’GUYEN
Avec
LENKA LUPTAKOVA
et la chercheuse
HANANE KARIMI

Lieux partenaires pour la constitution des chapitres :
Madam#1
Les Ateliers du Vent – Rennes

MADAM#2

FAIRE LE MUR

Conception & mise en scène
HÉLÈNE SOULIÉ
Texte
MARIE DILASSER
Avec
MOUNYA BOUDIAF
et la chercheuse
ELOISE BOUTON
Vidéo
MAÏA FASTINGER
Regard sociologique
LORÉNA FAVIER

Lieux partenaires pour la constitution des chapitres :
Madam#2
Le périscope – Nîmes

MADAM#3

SCOREUSE

Conception & mise en scène
HÉLÈNE SOULIÉ
Texte
MARIETTE NAVARRO
Avec
JUILIETTE PLUMECOCQ-MECH
et la chercheuse
ELIANE VIENNOT
Vidéo
MAÏA FASTINGER

Lieux partenaires pour la constitution des chapitres :
Madam#3
Théâtre Jacques Coeur – Lattes

MADAM#4

JE PRÉFÈRE ÊTRE UN CYBORG QU’UNE DÉESSE

Conception & mise en scène
HÉLÈNE SOULIÉ
Texte
SOLENN DENIS
Avec
CLAIRE ENGEL
et la chercheuse
GENEVIÈVE FRAISSE (sous réserve)
Vidéo
MAÏA FASTINGER
Regard sociologique
LORÉNA FAVIER

MADAM#5

QUELQUE CHOSE QUI VAUT MIEUX QUE SOI

Conception & mise en scène
HÉLÈNE SOULIÉ
Texte
CLAUDINE GALÉA
Avec
THALIA OTMANETELBA
et une chercheuse
Vidéo
MAÏA FASTINGER
Regard sociologique
LORÉNA FAVIER

MADAM#6

ET J’AI SUIVI LE VENT…

Conception & mise en scène
HÉLÈNE SOULIÉ
Texte
MAGALI MOUGEL
Avec
MARION COUTAREL
et ANNE FRANCE DAUTHEVILLE
(sous réserve)
Vidéo
MAÏA FASTINGER
Regard sociologique
LORÉNA FAVIER

MENTIONS DE PRODUCTION

Mention de production générale :

Production :
EXIT

Lieux partenaires pour la constitution des chapitres :
Madam#1
Les Ateliers du Vent – Rennes,
Madam#2
Le périscope – Nîmes,
Madam#4
Théâtre Jacques Coeur – Lattes,

Scène Nationale – Perpignan (en cours).

Soutiens :
DGCA (au titre du compagnonnage aux autrices), DRAC Occitanie (au titre de compagnie conventionnée, et les missions égalité et cohésion sociale), Région Occitanie/Pyrénées-Méditérannée (au titre des compagnies conventionnées),  Direction Régionale au Droit des Femmes, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de l’Hérault, avec le soutien de la Ville de Montpellier

Accueil en répétitions :
à Théâtre Ouvert – Centre National des écritures Dramatiques – Paris, et au Théâtre des Amandiers – Nanterre.

 

LIENS ET TELECHARGEMENTS
CONTACTS

JESSICA RÉGNIER

+33(0)6 67 76 07 25

j.regnier@lagds.fr